Les relations du travail au Québec
Des témoins tracent la ligne du temps

Jean Cournoyer

Ancien ministre du Travail

Politicien qui en a vu de toutes les couleurs, Jean Cournoyer est né en 1934. Admis au Barreau du Québec en 1960, il est devenu avocat et conseiller en relations de travail. Il s'est fait la main comme négociateur alors qu'il était directeur des relations de travail à la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de Montréal de 1965 à 1968, puis porte-parole du gouvernement et des commissions scolaires lors des négociations avec les enseignants entre 1967 et 1969. Il a de plus agi comme médiateur dans de nombreux conflits de travail.

En 1969, il a été élu sous la bannière de l'Union nationale lors d'une élection partielle et a rapidement été nommé ministre de la Fonction publique, puis ministre du Travail. Défait à l'élection de 1970, Robert Bourassa, alors premier ministre du Québec, lui demande de remplacer Pierre Laporte, assassiné pendant la crise d'Octobre, comme ministre du Travail au sein du gouvernement libéral. Au cours de son mandat qui a duré jusqu'en 1975, M. Cournoyer a dû faire face à des conflits de travail majeurs, dont le front commun intersyndical de 1972. Il a aussi cumulé les portefeuilles de la Fonction publique et des Ressources naturelles durant son passage au Conseil des ministres. Il a été défait lors de l'élection de 1976. Il a ensuite entamé une carrière d’animateur à la radio et à la télévision, parlant, entre autres, au micro de CKAC entre 1988 et 2000. Il a aussi pris la plume comme chroniqueur au Journal de Montréal de 2004 à 2005.

 

Événements reliés