Les relations du travail au Québec
Des témoins tracent la ligne du temps

1946

La formule Rand

Dans le contexte d'un conflit de travail à l'usine de la Ford Motor Co. de Windsor, une sentence arbitrale d'un juge de la Cour suprême exige que l'employeur prélève sur la paie de tous les salariés, syndiqués ou non, une cotisation pour la verser au syndicat. La formule Rand est née.

  • + Intervenants
  • + Description

    Le 29 janvier 1946, la sentence arbitrale du juge Ivan Cleveland Rand de la Cour suprême tombe. Elle fait suite à une grève de plus de quatre mois à l'usine de la Ford Motor Co. de Windsor, déclenchée par une dizaine de milliers d'ouvriers membres des Travailleurs unis de l'automobile (TUA). Ce conflit devient une lutte symbolique de portée presque nationale concentrée sur son enjeu principal : la sécurité syndicale. L'atelier syndical constitue à ce titre la principale revendication du syndicat. Piquet de grève, intervention de la Gendarmerie royale du Canada, embouteillage pour bloquer l'accès à l'usine et échec de la conciliation ont ponctué les quatre derniers mois de 1945 dans la ville de Windsor. 

    Les deux parties ont eu recours à un arbitrage dont est ressorti l'un des plus importants précédents dans les relations de travail. Le juge Rand a refusé l’option de l'atelier syndical, mais a mis de l'avant l'idée que tous les travailleurs d'une unité de négociation doivent cotiser au syndicat, même ceux qui refusent d'être membres, puisque ces derniers profitent aussi des gains négociés et obtenus par l’organisation. Ainsi, l'employeur est tenu de percevoir à la source un pourcentage sur tous les salaires, puis de remettre cette somme au syndicat. La décision du juge Rand ajoute un système d'amende dans le cas de déclenchement de grèves sauvages ou illégales. Laissant sur le coup les deux parties mi-figue, mi-raisin, le précompte syndical par l'employeur, baptisé formule Rand, deviendra une revendication historique des organisations ouvrières et assurera une stabilité financière aux syndicats qui l'ont obtenu. 

  • + Partager